Yearly Sport Key Facts 2020

Communiqué de presse
2019/2020, une saison hors du commun pour le Sport Mondial 

A l’occasion de la sortie de l’édition 2020 du rapport Yearly Sport Key Facts, Yassine Berhoun, Directeur Sport chez Glance, note que « L’année 2020 restera une année sans précédent dans l’histoire du sport mondial, avec l’arrêt quasi-total des compétitions sportives, de mars à juin. Les détenteurs de droits, chaînes de télévision et autres acteurs du sport se sont réinventés pour proposer des contenus attractifs et préparer le retour attendu des manifestations sportives. L’offre de sport diffusée pendant la saison 2019/2020 a logiquement baissé mais a aussi connu des succès d’audience dans de nombreux pays, notamment avec la reprise des compétitions à l’issue du confinement ».

Un début de saison prometteur 

Avec des grands événements internationaux comme les Jeux Olympiques d’été et l’Euro de Football, la saison 2019/2020 s’annonçait comme un cru exceptionnel. Avant l’annulation de ces derniers, d’autres grandes compétitions internationales ont rythmé ce début de saison, comme en témoigne la Coupe du Monde de Rugby qui s’est déroulée du 20 septembre au 2 novembre. Au Japon, pays organisateur, les matchs de la Coupe du Monde ont remporté 6 des 10 meilleures audiences sportives de la saison. Le quart de finale perdu face à l’Afrique du Sud arrive en tête avec 11,6 millions de téléspectateurs sur NHK G (57,4% de part d’audience) ; la finale entre l’Afrique du Sud et l’Angleterre a réuni 4,8 millions de téléspectateurs sur SABC 2 en Afrique du Sud (40% de part d’audience), et 9,1 millions sur ITV au Royaume Uni, avec 67% de part d’audience.

Les sports d’hiver ont quant à eux échappé de justesse au confinement, avec seulement quelques dernières épreuves annulées au début de la crise sanitaire. Ainsi en Autriche, les sports d’hiver ont représenté 54% du sport consommé à la télévision entre septembre et août, pour une offre qui représente 43% de l’offre de programmes sportifs. En Slovénie, Norvège, Pologne et Suède, la consommation de programmes de sports d’hiver a représenté plus de 40% de l’ensemble des programmes sportifs visionnés entre septembre 2019 et août 2020.

Comme chaque saison, certains événements locaux se démarquent. En Irlande, la finale du championnat de football gaëlique entre Dublin et Kerry a rassemblé près d’un million de téléspectateurs sur RTE2, pour une part d’audience de 71%. Plus inhabituel aux Pays-Bas, la meilleure audience sportive de la saison a été enregistrée par un combat de kickboxing entre les Néerlandais Badr Hari et Rico Verhoeven, avec 3,6 millions de téléspectateurs et 52% de part de marché sur la chaîne Veronica.

Pendant le confinement, des alternatives innovantes au direct

Confrontés à des annulations ou mises en pause des événements sportifs, les chaînes de télévision et organisateurs d’événements ont su faire preuve de créativité et ont mis en place des alternatives pour offrir des programmes de qualité aux fans de sport pendant cette période particulière.

Dans plusieurs pays européens, certaines chaînes ont proposé des rediffusions des grands succès de leurs équipes nationales. Ainsi en France, la chaîne l’Equipe a retransmis plusieurs matchs de la Coupe du Monde 2018, dont la victoire des Bleus face à la Croatie en finale qui a rassemblé plus de 600 000 téléspectateurs. En Allemagne et en Espagne, la même stratégie a été adoptée par ARD et Gol, avec notamment 1,6 million de téléspectateurs pour la rediffusion de la finale 2014 en Allemagne sur ARD.

Des événements virtuels ont également été mis en place pour se substituer au déroulement classique, comme ce fut le cas en Belgique Nord avec la diffusion du Tour des Flandres virtuel sur EEN, une course suivie par plus de 600 000 téléspectateurs, pour une part d’audience de 56%. Autre exemple aux Etats-Unis avec la Draft virtuelle de la NFL (sélection des meilleurs joueurs universitaires par les équipes de football américain, qui avait lieu cette année en visio-conférence) diffusée en simultané sur 4 chaînes et qui a atteint une audience de 15 millions de téléspectateurs, soit une hausse de plus de 37% d’audience comparé à la Draft 2019.

Toujours aux Etats-Unis, pour combler le manque de sport en direct, la chaîne ESPN a décidé d’avancer au mois d’avril la diffusion de la série documentaire The Last Dance consacrée à la dernière saison (1997/1998) des Chicago Bulls, l’équipe de Basketball de Michael Jordan. Ce documentaire très attendu, prévu initialement pour une diffusion en juin, a créé un véritable buzz et a été suivi en moyenne par plus de 6,7 millions de téléspectateurs, pour une part d’audience moyenne de 7,8% : la plus forte audience de l’histoire pour un documentaire sur ESPN.

Un retour plus qu'attendu... et réussi

Les fans de sports du monde entier attendaient de pied ferme le retour du sport à la télévision. Avec des matchs à huis clos et parfois de nouveaux formats pour terminer la saison, ce retour s’est effectué dans un contexte assez particulier.

L’une des premières compétitions de football à reprendre fut la Bundesliga, le championnat allemand. Pour l’occasion, en Allemagne, le groupe Sky a diffusé les deux premiers multiplex des deux premières journées en Allemagne sur sa chaîne gratuite Sky Sports News HD. La première journée post-confinement diffusée sur cette chaîne a ainsi réalisé une audience de plus de 2,5 millions de téléspectateurs.

En Italie, le 17 juin, la finale de la Coppa Italia entre Naples et la Juventus a réalisé la meilleure audience de la saison avec 10,2 millions de téléspectateurs et une part de marché de 39,3% sur Rai 1, soit 3 millions de plus que l’édition 2019.  Sur la saison 2019/2020, 6 des 10 meilleures audiences sportives de la saison étaient des matchs de la Coppa Italia.

Autre compétition très attendue, la Ligue des Champions a fait son grand retour en août dans un format inédit (un Final 8 organisé à Lisbonne). La finale entre le Paris Saint Germain et le Bayern Munich a réalisé la meilleure audience sportive de la saison en France et en Allemagne, avec respectivement 11,4 millions de téléspectateurs sur TF1 (44,4% de part d’audience) et 12,8 millions sur ZDF (39,6% de part d’audience).

 

Pour consulter l'intégralité de ce communiqué, cliquez sur l'icône de téléchargement ci-dessous.

 

Téléchargements

Calcul d’intervalle de confiance à 95%

Taille de l'échantillon ou d'une cible dans l'échantillon

n =

Proportion observée dans l'échantillon ou sur une cible dans l'échantillon

p =

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

Test de significativité des écarts entre deux proportions

Permet d'évaluer si la différence entre 2 proportions est significative au seuil de 95%

Proportion

Taille de l'échantillon

Échantillon 1

%

Échantillon 2

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

En complément