L'économie de l'attention ou comment garder les abonnés au sein d'un écosystème complet

Créer des environnements numériques qui maximisent le temps qu'on y passe

Dans un marché des SVoD arrivé à maturité et face à une offre pléthorique de services auxquels s'abonner, les plateformes américaines rivalisent d'ingéniosité pour créer des environnements numériques qui maximiseront le temps passé dans leurs écosystèmes.

En 2017, Reed Hastings, directeur de Netflix, déclarait : « Nous sommes en concurrence avec le sommeil à la marge ». L'indicateur préféré de son entreprise est donc devenu le temps d'écran du consommateur, ce qui explique pourquoi les épisodes s'enchaînent automatiquement.

Pour nous garder éveillés, les plateformes internationales fournissent désormais plus de services, à l'instar de Netflix, avec son incursion réussie dans l'interactivité afin de concurrencer le jeu vidéo Fortnite, ou d'Apple qui propose maintenant sa propre plateforme de SVoD après avoir vendu le matériel pour y accéder. Le monde du divertissement audio suit le même schéma, avec Spotify qui investit massivement dans le podcasting par ses achats de contenus et l'embauche de dirigeants venus du monde télévisuel pour superviser ses nouvelles opérations.

Pour maximiser le temps d'écran des consommateurs et éviter que les abonnés n'aillent voir ailleurs, les entreprises dont le modèle économique repose sur l'attention semblent toutes tournées vers le même idéal : le guichet unique. L'idée consiste à proposer tous les contenus et produits susceptibles d'intéresser ses abonnés dans une certaine gamme de services. Amazon et Apple sont les parfaites illustrations de cette diversification.

Ce concept gagnant du terrain, la demande va « faire pression » sur les grandes sociétés basées sur l'attention – Netflix, Amazon, Disney, WarnerMedia, Apple, NBCUniversal – pour que leur offre soit la plus globale possible. Elles seront alors en mesure de maintenir leurs abonnés dans un écosystème complet, augmentant ainsi le temps d'écran.

 

Benjamin Brunner

Calcul d’intervalle de confiance à 95%

Taille de l'échantillon ou d'une cible dans l'échantillon

n =

Proportion observée dans l'échantillon ou sur une cible dans l'échantillon

p =

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

Test de significativité des écarts entre deux proportions

Permet d'évaluer si la différence entre 2 proportions est significative au seuil de 95%

Proportion

Taille de l'échantillon

Échantillon 1

%

Échantillon 2

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

Solutions associées
En complément