Le visionnage en différé est-il réservé aux jeunes adultes ?

Profil de visionnage non linéaire

Avec l'essor des acteurs de SVoD, les nouvelles façons de regarder la télévision soulèvent toujours des questions auprès des acteurs médias. Le visionnage non linéaire est-il une consommation de niche ? Les services de vidéo à la demande ne ciblent-ils que les millennials portés sur le digital, ou font-ils partie d'une tendance globale qui touche toute la population ?

Historiquement, le visionnage non linéaire désignait essentiellement ce que nous appelons aujourd'hui le différé : la possibilité de regarder un programme après sa diffusion en direct. Cette façon de regarder la télévision est devenue un mode de consommation massif en termes de mesure. La plupart des pays développés mesure désormais la SVoD et 40 pays l'incluent dans leur monnaie en 2018.

Cette tendance est devenue dominante, de même que notre mesure. Les mesures de la plupart des pays utilisent le visionnage en différé comme standard et 40 pays l'incluent dans leur monnaie depuis 2018.

À travers cette mesure, nous pouvons comparer l'âge moyen des téléspectateurs en direct de celui des téléspectateurs en différé.

L'âge moyen des premiers ne varie pas beaucoup dans les quatre pays. Toutefois, dans tous les pays étudiés, les téléspectateurs en différé sont plus jeunes que les téléspectateurs en direct d'environ 7 ans. Ce constat s'accorde avec l'idée que les millennials sont derrière cette nouvelle tendance. Les programmes qui s'adressent surtout aux publics plus jeunes bénéficient donc davantage de cette pratique.

Bien que plus jeune, l'âge moyen des téléspectateurs en différé atteint presque 50 ans... bien plus vieux que celui de la définition d'un millennial : entre 15 et 35 ans.

Quant aux disparités géographiques, le Royaume-Uni compte une frange plus large de la population plus âgée qui regarde la télévision en différé que la France et l'Espagne. Ce visionnage non linéaire dans les mesures régionales atteint jusqu'à 22,5 % des audiences TV chez les jeunes adultes au Royaume-Uni et 15,5 % du total des individus.

Combinées, ces tendances indiquent que le visionnage non linéaire est devenu une pratique habituelle dans toutes les tranches d'âge. Résultat : la programmation non linéaire n'a plus besoin d'être conçue sur mesure pour les jeunes téléspectateurs, mais plutôt pour prévenir le vieillissement et l'homogénéisation de l'audience TV globale. Le visionnage en différé continue de progresser et les jeunes adultes consomment le différé au même rythme que la population globale. À côté du différé, une nouvelle alternative non linéaire émerge : il s'agit du visionnage en prédiffusion, le visionnage en ligne de programme, tant avant qu'après sa diffusion en direct. Pour le moment, seuls deux pays le mesurent : le Royaume-Uni par programme et la France par chaîne, mais cette stratégie se révèle payante. Dans le cas de Killing Eve, le visionnage en prédiffusion a représenté 37 % du succès de la première saison.

À cet égard, nous pouvons être confiants dans le fait qu'une part croissante du visionnage non linéaire poursuivra sur cette lancée ces prochaines années dans l'ensemble de la population.

 

Alann Kervoelen

Calcul d’intervalle de confiance à 95%

Taille de l'échantillon ou d'une cible dans l'échantillon

n =

Proportion observée dans l'échantillon ou sur une cible dans l'échantillon

p =

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

Test de significativité des écarts entre deux proportions

Permet d'évaluer si la différence entre 2 proportions est significative au seuil de 95%

Proportion

Taille de l'échantillon

Échantillon 1

%

Échantillon 2

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

Solutions associées
En complément